Le Japon gratuit

Autostop au Japon, bons plans et hôtels pas chers (Kyôto, Tôkyô…) ainsi que les spots de camping, sauvage ou non.

Autostop+Japon

« L’autostop au Japon, c’est possible! »

Voilà, en résumé, le message que je voulais faire passer avec ce blog et le guide qui va avec.

C’est possible, et c’est même de plus en plus facile.

Parce que les Japonais ne sont pas si fermés qu’on le pense de prime abord. Et que leurs Service Areas (SA) sont de véritables oasis pour l’autostoppeur: on peut y manger, y camper et négocier un lift avec des centaines de routiers… (d’ailleurs, les SA auront bientôt droit à une série de posts sur ce site.)

Service Area (autostop au Japon)

Les 2 parties d'une Service Area, vues d'avion.

Enfin, Internet nous donne la possibilité de partager nos expériences et de géolocaliser nos trajets et nos points de chute.

Bien sûr, il est toujours agréable de se laisser guider par les aléas du voyage, de se perdre au gré des petites routes côtières…

C’est ce qu’a fait Pascal Cardeilhac (blog), un autostoppeur qui a voyagé au fil des rencontres, du Cap Sôya (extrême nord) à Okinawa (tout au sud). Un voyage initiatique qui dévoile certaines facettes cachées du Japon (vous saviez comment on fabrique des tatami, vous?).

Sa série de reportages, Sur la route d’Okinawa (北海度から沖縄まで), est disponible en DVD (les commandes se font par email à surlaroutedokinawa@gmail.com ; également consultable à maison du Japon, Quai Branly, Paris XVe ).

Le plus fort, c’est que Pascal ne parle que quelques mots de japonais. Ce qui ne l’empêche pas de nouer des liens solides avec ceux qu’il croise sur son chemin.

Seul souci avec ce film : il donne envie de tout plaquer et de prendre le premier avion pour Tôkyô…

Advertisements

Navigation dans un article

6 réflexions sur “Autostop+Japon

  1. Le , Allan Rouxel a dit:

    Bonjour, je suis assez impressionné et très intéressé par ce film qui d’après la bande annonce semble être très bien réalisé du point de vue technique et aussi très proche des personnes rencontrées.
    Je suis moi-même en train d’essayer de faire un film sur mon expérience d’auto stoppeur en France. C’est pourquoi, je voulais vous demander, quel était votre matériel (caméra paluche avec pied amovible, très pratique mais combien cela coûte ?) et aussi où pourrais-je me procurer votre film ?
    Vous êtes le premier exemple de film qui se rapproche autant de ce que j’essaie de faire en ce moment. Et comme mon film me tient très à coeur j’espère vraiment que vous pourrez répondre à mes questions..:)
    Bien respectueusement.
    Allan Rouxel

  2. Pingback: 10 raisons de faire du stop devant un konbini « Le Japon gratuit

  3. Pingback: Autostop : S’habiller pour le froid « Le Japon gratuit

  4. Pingback: Témoignage : Jean-Baptiste, en autostop jusqu’à Yakushima « Le Japon gratuit

  5. Pingback: 6 raisons de faire du stop devant un konbini « Le Japon gratuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :