Le Japon gratuit

Autostop au Japon, bons plans et hôtels pas chers (Kyôto, Tôkyô…) ainsi que les spots de camping, sauvage ou non.

Archives de la catégorie “Bons plans par villes : Kyôto et sa région”

Mise à jour du guide – Kyôto

14 janvier 2011 Le prix d’entrée du Funaoka Onsen a augmenté. Il coûte désormais 410 Yens.

Funaoka onsen 船岡温泉

Ouvert du lundi au samedi 15h-1h ; Dimanche et jours fériés 8h-1h ;  410 ¥ ; Situé au nord-ouest de la ville, non loin du temple Daisen-in et du Daitokuji. Un sentô ancien, très joliment décoré. Sans doute un des plus beaux de Kyôto.

autostop japon kyoto pas cher

Le Funaoka Onsen, à Kyôto. Source : Lonely Planet

Lire aussi

Bains publics : sentô, onsen… comment ça marche?

Bons plans autour de la gare de Kyôto

Publicités

La gare de Kyôto

La gare de Kyôto (京都駅) est une zone non dépourvue d’attraits pour l’autostoppeur qui débarque dans l’ancienne capitale japonaise. Ça tombe bien, car on y accède facilement depuis la Meishin expressway ; il y a donc de grandes chances pour que votre lift vous y dépose directement. Visite guidée.

voyage-autostop-japon-pas-cher

La gare : des restos, des boutiques de fringues, des hôtels... on y trouve même des trains. 240.000 voyageurs s'y croisent chaque jour.


  • Un bâtiment futuriste où se trouve l’office de tourisme (2e niveau, 8h30-19h, 7j/7). Vous y trouverez des réductions sur les transports et des brochures qui expliquent la façon la plus rapide de se rendre aux principaux monuments.


  • Le musée Osamu Tezuka consacré au père d’Astro Boy. Entrée : 400Y pour les adultes, 200Y pour les enfants, 0Y si vous parvenez à vous faire passer pour une statue géante de Princesse Saphir.

L’ancien design de la gare, moins funky.

  • Internet gratuit pendant 1/2h au Kyôto Campus Plaza (キャプンパスプラザ京都). (8h30-21h30, fermé le lundi ) Prenez la sortie nord, le bâtiment est à l’ouest de la Poste. Il se trouve entre l’avenue Shiokoji et les lignes de chemin de fer. On dirait un hôtel. L’ambiance est calme, studieuse. Il y a un autre cybercafé non loin de la Tour de Kyôto, mais il est payant (et il faut montrer son passeport). Voir la carte GoogleMaps
  • Un 100Y Shop et une librairie, dans la Tour de Kyôto (l’espèce de Tour Eiffel miniature à la sortie nord).

Carnet de voyage

Jeudi 9 octobre 2008 Nous sommes arrivés a Kyôto au terme de trois lifts sous le soleil des Alpes japonaises.

Etrange de cotoyer la foule à nouveau, surtout que l’endroit est bourré d’Allemands et d’Américains… on n’avait plus l’habitude de voir d’autres gaijin.

Coup de bol, nous trouvons dans les vieux quartiers, à l’ouest de la gare, un tout petit établissement de bains publics, rempli de personnes âgées qui semblent toutes se connaître. L’occasion de se décrasser un peu, dans un cadre familial, au coeur de la vie nocturne des Japonais. Heureusement qu’il faisait nuit : on a pu cacher les sacs à dos dans une venelle…

Après ca, les malheurs se sont succédé. Pour commencer, votre serviteur a perdu un des éléments les plus indispensables de la tente: le tapis de sol. Oui, cet inestimable centimètre de mousse qui nous sépare de l’humidité et du froid… on a ratissé tout le quartier à la lampe de poche, en vain.

La 2e mauvaise surprise a debarqué a 4h du matin sous la forme de deux policiers, étonnés de trouver un couple de campeurs dormant au milieu d’un jardin public (oui, il était tard, on n’a pas trouvé mieux).

– Qu’est-ce que vous faites là?

– On cherchait notre hôtel et on s’est perdu… (ouuuh le gros mensonge)

– Excusez-nous, vous devez partir. Si vous voulez, on va vous conduire dans un autre parc (!!!) Mais là, vous êtes visibles depuis les immeubles, et ca inquiète les gens de voir une tente au milieu des bacs à sable.

Du coup, nous qui voulions lever le camp à 6h pour ne déranger personne, ça nous la coupe un peu. Alors on remballe, et on attend le premier bus pour aller visiter les temples. Au moins, à cette heure-ci, on est sûr qu’il n’y aura pas foule, ce qui est plutôt pas mal quand on veut apprécier un jardin zen. Voir le parc sur la carte.

Lire aussi

Mise à jour du guide – Le Funaoka Onsen, à Kyôto


Navigation des articles

%d blogueurs aiment cette page :